Dois-je vendre ma maison maintenant ou attendre ?

Doit-on vendre sa maison maintenant ou attendre ?

Vendez votre maison au mauvais moment et les conséquences de cette décision vous suivrons pendant longtemps.

Si vous attendez trop longtemps en cas de difficultés financières, vous risquez de vous retrouver avec une saisie ou une vente forcée. Si vous ne prenez pas de risques lorsque le marché est à la baisse, vous risquez de rater une bonne affaire.

Vous voulez rester pour les souvenirs mais ne pas prendre les charges de l’entretien ? Préparez-vous à voir la valeur de votre maison descendre chaque année et diminuer au final.

Lorsque vous vous demandez cette question, c’est à vous – et à vous seul – de faire le bon choix.

Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte lorsque vous envisagez de quitter votre propriété actuelle.

Quel est votre plan à long terme ?

Avez-vous identifié l’endroit où vous voulez déménager une fois que vous aurez vendu ?

Allez-vous déménager hors de la région ?

Que vous n’arriviez pas à rembourser votre prêt hypothécaire ou que votre maison ait pris de la valeur, ce sont là les signes évidents que le moment est venu de vendre – n’hésitez pas une minute de plus pour vous lancer selon Denis du blog immobilier.

Une augmentation des prix des maisons de votre quartier

Vous avez constaté une forte croissance du prix des maisons dans votre région depuis plusieurs années et le marché favorise généralement les vendeurs de maisons.

Comme on dit dans le monde des actions : acheter à bas prix, vendre à haut prix. Vous avez acheté une maison dans l’intention de vous constituer un patrimoine. Vendez-la au moment opportun et vous pourriez faire grimper jusqu’au plafond la manne potentielle de cet investissement.

Pour que cette stratégie fonctionne, vous devez d’abord comprendre comment la valeur de votre maison s’inscrit dans le contexte plus large du marché du logement. Tenez-vous en à l’essentiel en examinant l’offre de votre marché local et les tendances des prix dans votre région sur les sites.

L’immobilier est un bien qui s’apprécie, c’est-à-dire qu’il prend de la valeur au fil du temps, mais il fluctue et traverse des cycles de hausse et de baisse.

Sur un marché immobilier stable, les maisons s’apprécient à un rythme de 2 à 3 %(source coindelimmobilier). Si vous avez conservé une maison pendant 5 à 10 ans avec ce type de croissance, vous pourriez être en bonne position pour réaliser un profit considérable.

L’essentiel est que vous souhaitiez profiter de la hausse des prix de l’immobilier aussi longtemps que possible, pendant que les valeurs sont encore à leur sommet, pour vendre avant que les prix ne se refroidissent à nouveau.

La saison : un moment à saisir

Croyez-le ou non, vous pouvez rapprocher encore plus le moment de la vente de votre maison de la perfection grâce aux indices fournis par les données des transactions immobilières. Vous pouvez augmenter les bénéfices de votre maison de 75 % et réduire de plusieurs semaines vos jours sur le marché en vendant au bon moment.

Le meilleur moment pour vendre sa maison est au printemps, lorsque le temps se réchauffe et que les acheteurs sortent en masse, ce qui est vrai sur de nombreux marchés. Mais les tendances saisonnières diffèrent d’une ville à l’autre, de sorte que vous pourriez profiter d’une vente d’automne, d’été ou même d’hiver en fonction du temps, de la concurrence des autres vendeurs et du comportement des acheteurs.

Nous analysons des millions de transactions afin de déterminer à quel moment les maisons se vendent le plus rapidement et le plus cher au niveau local. Ainsi, plutôt que de jeter une fléchette sur le calendrier, vendez votre maison à partir du printemps.

Bertrand

A propos de l'auteur: Bertrand

Je travaille à la Société Générale depuis mes 24 ans. Je m'y connais très bien en finance et en assurance !

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *