Comment les entreprises peuvent-elles se financier ?

D’une manière générale, une entreprise se finance par différentes manières. Que ce soit par le biais d’un autofinancement ou d’un emprunt, les solutions ne manquent pas. Elle peut également recourir à l’utilisation des fonds propres pour pouvoir avancer dans l’investissement. D’ailleurs, tous ces moyens permettront de maintenir les activités de l’entreprise en question. 

Entreprise : Recourir à l’autofinancement 

L’autofinancement figure parmi les meilleures solutions pour maintenir la bonne marche des activités au sein d’une entreprise. Comme son nom l’indique, il s’agit avant tout de faire financer par soi-même. Pour ce faire, l’entreprise a recours à sa propre trésorerie. Cette méthode touche principalement les provisions, les réserves ou les bénéfices non distribués et les dotations aux amortissements. Plusieurs bonnes raisons ont poussé les entrepreneurs à mettre en place cette technique. Sans plus attendre, découvrez avec Kiwi Finance les avantages de cette pratique.

Primo, se financer par ses propres moyens évitera à une entreprise de faire des emprunts. Ces derniers qui peuvent dans le futur entrainer un endettement. En effet, le remboursement d’intérêts s’avère toujours être onéreux. L’autofinancement fait profiter d’une indépendance financière. De plus, cela permet à la société de rester sur l’atteinte de ses objectifs tout en ayant plus de flexibilité dans les investissements. Pour calculer le taux de capacité d’autofinancement, vous pouvez additionner les dotations nettes aux amortissements et provisions avec la valeur nette comptable des éléments actifs cédés.

Entreprise : l’emprunt pour se financer 

Faire un emprunt, c’est prendre un risque pour se développer. L’endettement constitue l’une des alternatives connues pour une entreprise qui souhaite maintenir ses activités. Souvent considérée comme moins couteuse, cette source de financement reste prisée des entrepreneurs. Suivant le cas, il peut concerner des prêts d’obligations, des prêts classiques ou encore des prêts d’obligations convertibles. Dans les cas plus complexes, vous pouvez opter pour des opérations spécifiques comme la dette mezzanine. 

Pour ce qui est du taux d’intérêt de l’emprunt, cela dépend de deux facteurs. Le levier financier et le profil de risque de l’entreprise sont ainsi à prendre en compte. D’ailleurs, si le ratio Dette/EBE est égal à 4, il reste acceptable. Recourir à l’emprunt permet à une entreprise de ne pas avoir à diluer son capital. Vous bénéficierez également d’une liberté dans l’utilisation des fonds. Egalement, le remboursement connaît aussi quelques souplesses pour s’adapter aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

Utiliser des capitaux propres pour se financer

Mis à part l’emprunt et le principe de l’autofinancement, l’utilisation des fonds propres est requise pour se financer. Bien qu’il s’agisse d’une source de financement couteuse pour une entreprise, elle en vaut largement la peine. En effet, les fonds en question assureront l’amélioration de la capitalisation de l’entreprise. Pour ce faire, chaque actionnaire est tenu de supporter le risque afin de faire un financement en interne. Ils deviendront des détenteurs de parts et partageront les bénéfices suivant leur apport. 

Si vous avez opté pour cette solution, découvrez ses avantages avec Kiwi Finance. Premièrement, l’utilisation des capitaux propres vous éloignera des remboursements. Ceci dit, il n’y aura pas de taux d’intérêt à payer. Ensuite, elle tend à établir une solidité financière au niveau de l’entreprise et à renforcer la trésorerie. Vous n’aurez pas besoin de solliciter l’aide des établissements financiers pour pouvoir maintenir les activités. 

Bertrand

A propos de l'auteur: Bertrand

Je travaille à la Société Générale depuis mes 24 ans. Je m'y connais très bien en finance et en assurance !

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *