Comment faire pour entrer en bourse 

L’introduction en bourse est une épopée très influente pour une entreprise. Il se dissocie comme la cotation sur le marché de la bourse des actions d’une entreprise. Cette formalité n’est pas aussi facile et exige une bonne compréhension et analyse des principes et des étapes pour entrer en bourse. Quels sont alors les prérequis, les principes et les étapes pour entrer en bourse ?

Quels sont les prérequis pour investir en bourse ?

Pour investir en bourse, il faut connaître un certain nombre de choses. Il s’agit de :

  • Déterminer son niveau de connaissance et établir son profil de risque ;
  • Bien choisir son courtier ;
  • Lisser et cibler son investissement.

Quels sont les principes pour investir en bourse ?

Pour réussir vos investissements et réduire les risques de pertes en bourse en toute sérénité, il faut être à l’affût de l’actualité boursière et respecter certains principes. Il s’agit de :

  • Prendre contrôle de son investissement ;
  • Choisir et maîtriser le niveau de risque auquel on souhaite s’exposer ;
  • Diversifier au maximum son investissement.

Quelles sont les étapes pour entrer en bourse ?

Pour entrer en bourse, il faut l’ouverture du capital, le prix de l’action, le devoir de transparence.

L’ouverture du capital 

L’opération par laquelle une société entre en Bourse se nomme une offre publique initiale. L’introduction boursière se fait, soit en créant de nouvelles actions par augmentation de capital d’une part ; soit en cédant les anciennes actions sur le marché boursier d’autre part.

Dans le premier cas, l’oseille obtenue peut servir à l’entreprise à financer des projets ou des investissements, ou bien à payer ses dettes. Dans le second cas, le gain versé par les acheteurs des titres est récupéré par les actionnaires historiques. L’acquéreur, peu importe son statut, devient un actionnaire de l’entreprise. Il dispose d’une part du capital, ce qui lui permet de voter aux assemblées générales avec un poids dans le vote relatif à sa part du capital.

Le prix de l’action 

La société a la possibilité de choisir où ses actions vont être cotées quand elle entre en bourse. L’entreprise détermine en premier, avec l’accord des banquiers désignés, un intervalle au sein de laquelle les investisseurs institutionnels montreront combien ils sont prêts à payer par action afin de fixer le premier prix de l’action. De l’autre côté, les particuliers remettent sans discuter le montant total qu’ils veulent verser. Le prix d’introduction en bourse est par la suite décidé en fonction de la demande exprimée par chaque groupe d’investisseur. Leur cotation monte au gré des anticipations des investisseurs. En multipliant le total des actions en circulation par leur cotation, on obtient à un moment donné une valorisation boursière de l’entreprise.

Mais, il est toutefois possible de trouver des médias qui vont permettre de mieux comprendre la bourse, allez donc sur cette très bonne sélection de magazine.

Le devoir de transparence 

En acquérant le titre de cotée, l’entreprise arrive à un marché très réglementé, ce qui exige une grande transparence, avec un nombre d’obligations réglementaires. Avant son introduction en Bourse, l’entreprise doit fournir un prospectus, qui est accepté par un visa du gendarme de la bourse. Ce document donne des informations sur les modalités de l’entrée en Bourse et sur les activités de l’entreprise. Une fois cotée, l’entreprise devra communiquer régulièrement ses résultats financiers ainsi que toute information susceptible d’influer sur son cours de Bourse.

A propos de l'auteur: Bertrand

Je travaille à la Société Générale depuis mes 24 ans. Je m'y connais très bien en finance et en assurance !

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *